dans L’herbe des trois vallées

Albin-michel

Vous voulez votre exemplaire ?

Resumé du livres

S’intéresser au passé, d’une certaine façon sentimentale, jeter sur ses charmes des regards rêveurs et essayer, tête penchée, de le faire revivre en pastiches et en mascarades sera toujours un ridicule. C’est essayer de donner l’être à ce qui fatalement ne peut plus être. Avoir des enfants est une chose belle. Empailler son grand-père est une triste chose.
Cependant, il faut mettre à très grand prix les survivances antiques. Non pour leur vieillesse, mais pour le secret de jeunesse qui reste en elles. Nées aux jours d’autrefois, elles sont souvent plus proches que leurs soeurs d’aujourd’hui de la Nature, de sa simplicité, de sa beauté, de sa force. Mieux qu’elles, elles tiennent de la vie. Voilà pourquoi il est bon de s’intéresser encore à cet art d’artisans, à cette feuille blanche, telle qu’on la fabrique à la main, depuis les Croisades, dans les moulins à papier d’Ambert